Pour certains privilégiés, la Journée du Patrimoine n’est pas synonyme de foule et de visite de lieux célèbres. Ainsi, la commission des fêtes de Noé et l’association «Poésie et patrimoine» avaient, une nouvelle fois, concocté un circuit passionnant pour la journée du 18 septembre.

Au programme cette année :

Le matin : visite générale de Lézat avec les couverts, l’église Saint-Antoine, les panneaux de Jacques Fauché, le trésor, le jardin du presbytère, le site de l’abbaye ruinée, le palais abbatial. Visite de deux salles d’école reconstituées.

Le groupe fut accueilli par Georges Gaubert, membre fondateur et co-président de «Lézat histoire et patrimoine». En l’absence de Serge Dejean, c’est un de ses anciens élèves, Salem Tlemsani, historien, spécialiste du Moyen âge en Ariège et professeur d’histoire-géographie qui nous a présenté l’histoire de ce bourg qui fut au cœur de la vie religieuse pendant des siècles. Nous avons ainsi visité l’abbatiale construite vers l’an 940 par le vicomte de Carcassonne. Il n’en reste hélas que le prieuré racheté par la municipalité en 1993 et quelques vestiges. La découverte de l’église Saint Jean Baptiste avec entre autre les fresques peintes par Jacques Fauché et le jardin du presbytère. Nous avons ensuite découvert une salle de classe entièrement reconstituée, sur deux époques (1900 et 1960), ce qui a rappelé de nombreux souvenirs.

A midi, retour à Noé pour le verre de l’amitié à la maison Pardailhan.

L’après-midi, le thème était « Les retables dans le Muretain ». Les visiteurs ont tout d’abord rejoint Le Fauga en bus pour la visite de l’église Saint Julien avec la découverte des plafonds peints et du retable du XVIII° siècle. Les commentaires étaient assurés par Mme et Mr de Oro, véritables mémoires de cet édifice. Puis, à 16 heures, c’était la visite de l’église Saint Etienne de Mauzac avec, là aussi, un retable du XVIIIe siècle. Les explications étaient assurées par Mesmin Campagne, Président de « l’Association du Patrimoine Mauzacais » qui présentait sous la halle une exposition de photos et de cartes postales anciennes montrant l’évolution du village.