Ce ne sont pas les musulmans dans leur ensemble qui se sont radicalisés mais la société française !

Il suffit de se promener à l’étranger ou de consulter la presse internationale pour se rendre compte que quelque chose ne tourne plus rond en France. Nous sommes la risée du monde entier nous le pays des droits de l’homme où a été crée la triptyque liberté, égalité et fraternité.

Voila maintenant qu’un maillot de bain certes spécifique met le feu aux poudres. Le monde politique et le monde médiatique s’enflamment sans aucun recul, sans aucune dignité. Une précipitation qui frise la stupidité avec des relans de campagne électorale qui vient de commencer et qui va nous pourrir la vie jusqu’en mai 2017. On veut laver plus blanc que blanc ! Des maires s’emparent de problèmes relevant de l’Etat comme si chaque commune devenait une République indépendante. Le pays sud toulousain et le Comminges sont pour l’instant rester calme et l’ombre du burkini ne plane pas encore sur les piscines locales.

Ailleurs, ce n’est malheureusement pas le cas. Des policiers municipaux, force politique et bras armé des seuls maires, interviennent en nombre et armés, pour faire ôter d’une main de fer un voile à une mère de famille. Elle est pourtant seule et tranquillement assise au bord de l’eau avec ses deux enfants. Pour appuyer l’action des policiers, certains haineux présents dans la foule crie « Rentres chez toi » à une fille de la République française qui pourrait être une fille de harki qui s’est battu jadis avec fierté pour la France. Un racisme ordinaire qui s’installe avec des amalgames qui commencent à faire peur. Il ne fait pas bon être bronzé par les temps qui court ! Mieux vaut être blond grand et si possible avec les yeux bleus même si l’on fait les pires saloperies par derrière ! Une histoire nauséabonde qui se répète…

On ne respecte même plus le conseil d’Etat qui pourtant vient de rappeler nos fondamentaux républicains et la notion d’Etat de Droit. On se fout même de l’Etat de Droit, chacun faisant désormais son Droit, chacun voulant imposer son Droit. Mais où va-t-on ? Et tout cela pour un maillot de bain inventé par une australienne en 2003. ! Certes si ce maillot de bain comme tout autre objet devient une provocation religieuse vis à vis des personnes présentes aux alentours, on ne peut rester sans réaction. Il sera pourtant difficile au législateur de faire une Loi prévoyant un élément matériel et moral constitutifs d’une infraction détaillant la notion précise de provocation inacceptable : « M’a regardé avec haine et mépris / A eu une attitude qui en disait long sur le fait que c’était à moi à baisser les yeux ou à me retirer » Je souhaite bon courage aux enquêteurs et aux juges et aux législateurs… mais il faudra bien poser les choses si possible dans leur globalité et dans une quiétude nécessaire. Les religions doivent impérativement respecter la République mais l’inverse est vrai aussi. Cela s’appelle le Droit mais surtout le bon sens…

La campagne électorale va être l’occasion d’un débat. Malheureusement le peu d’envergure de nos représentants politiques vont le rendre insipide ou passionné selon le cas. La sérénité ne sera pas de mise pourtant nous en avons bien besoin. Ne pas agir dans la précipitation et dans une passion dévastatrice. C’est un vrai choix de société qui va s’offrir à nous. Que veut-on exactement pour notre avenir ? Attention aux vues à court terme qui pourraient s’avérer un véritable danger pour le moyen et le long terme. Les solutions simplistes n’existent pas et le miroir aux alouettes non plus.

Ce qui est déjà sur c’est que les fondamentalistes de Daesh ont déjà en partie gagné. Sur les sites de propagande , on peut déjà voir la photo devenue célèbre sur la plage de Nice avec les commentaires « Vous voyez les mécréants ne vous aiment pas, ils veulent vous réduire à néant » Ils jouent sur la stigmatisation. De plus on a choisi l’option du tout sécuritaire en France. Des manifestations annulées de partout, des policiers et des gendarmes en nombre considérable, un Etat d’urgence qui s’installe durablement au détriment de nos liberté fondamentales.  Est ce bien cela qui empêchera nos enfants de partir en Syrie rejoindre l’Etat du mal et qui nous protégera efficacement du terrorisme ? D’une manière insidieuse nous avons changé nos modes de vie et nos peurs se sont installées. Une défaite qu’il faudra bien prendre en compte un jour…

Si l’on continue à stigmatiser les musulmans, on va vers d’énormes difficultés. Essayons de nous sortir de ce mauvais pas : Souvenons nous, il y a des Français qui pratiquent la religion chrétienne, la religion musulmane, la religion juive, le boudhisme. Il faut y ajouter, car on les oublie trop souvent les athées et les agnostiques. On doit le respect à chacune de ces catégories et à leurs pratiques spirituelles. Elles doivent toutes ensemble combattre le fanatisme et l’intégrisme qui n’ont vraiment rien avoir avec la religion. C’est cela la laïcité et le vivre ensemble. Ne nous laissons pas envahir par des discours haineux qui servent les intérêts de quelques uns. Ne nous laissons pas berner par des politiques dont la représentativité a de plus en plus de mal à nous convaincre tant leurs discours sont stéréotypés. Il est temps de réagir !

Souhaitons que le père Jacques Hamel ne soit pas mort pour rien et que la fraternisation entre chrétiens et musulmans qui s’en est suivi ne soit pas réduite à néant pour un simple maillot de bain et une immédiateté de l’actualité qui dessert tout le monde… sauf Daesh .

Je retourne faire ma plongée sous marine en espérant que ma combinaison où l’on ne voit que mon visage ne soit pas sujet à verbalisation…. Il est sur que je ne pourrai montrer mes papiers!